Un p'tit tour dans ma cuisine

24 mars 2017

P'tites tagliatelles à l'encre de seiche

Après les farfalles roses, j'avais très envie de faire des pâtes à l'encre de seiche. Le plus difficile a été de trouver de l'encre de seiche. Tous les poissoniers n'en vendent pas mais j'ai réussi à en dénicher. J'ai regardé plusieurs recettes puis j'ai préparé ma propre pâte en faisant un mélange de tout ce que j'avais vu. Je voulais des pâtes bien noires et c'était réussi! Tout le monde a adoré. La p'tite sauce à l'ail parfume agréablement les tagliatelles.

Tagliatelles encre seiche1

P'tites tagliatelles à l'encre de seiche:
(Pour 4 personnes)
- 250g de farine
- 1 oeuf
- 40g d'encre (10 petits sachets de 4g)
- 5cl d'eau

Mélanger les ingrédients puis pétrir la pâte à la main en ajoutant petit à petit de la farine si besoin pour obtenir une pâte non collante et souple (J'ai mis des gants fins au début même si l'encre s'enlève bien). Couper la pâte en 4 morceaux. Passer la pâte au laminoir 5 fois d'abord au réglage 0 puis augmenter au fur et à mesure (de 1 à 7 ici, un passage par cran).

Découper en tagliatelles puis cuire dans un grand volume d'eau salée pendant 2 à 4 minutes (selon l'épaisseur).

P'tite sauce d'accompagnement: Porter à ébullition 30cl de crème liquide. Faire infuser quelques minutes 2 gousses d'ail coupée en 2. Saler, poivrer. Ajouter environ 2 cuillères à soupe de persil (surgelé ici). Saler, poivrer. Mixer.

Tagliatelles encre seiche

Tagliatelles encre seiche2

Tagliatelles encre seiche3

Tagliatelles encre seiche4

Posté par Virginie92 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


20 mars 2017

P'tit caviar d'aubergine sans cuisson, mais fermenté

Quand j'ai vu cette recette en août dernier, j'ai su que j'allais la tester. J'étais très curieuse du résultat et, avec l'attente, la curiosité augmente car il faut de la patience. Une fois les aubergines mises en bocal, on les regarde, on les observe et ça semble long... J'avais vu un peu grand en achetant de belles aubergines dodues et finalement, j'ai fait deux bocaux mais ils étaient tellement pleins que la saumure débordait un peu les premiers jours. Du coup, elles n'étaient plus recouvertes entièrement et dans un bocal, une moisissure s'est développée. Par contre, pour le deuxième, aucun problème. J'apprécie de plus en plus ce légume que je n'aimais pas petite et ce caviar, sur un p'tit toast de bon pain, c'est délicieux!

La recette provient du blog Ni cru, ni cuit qui contient énormément d'informations sur les aliments fermentés.

Caviar aubergine fermenté

P'tit caviar d'aubergine sans cuisson mais fermenté:
(Pour un bocal de 500ml)

- 2 à 4 aubergines violettes ou tigrées, mûres mais bien fermes, sans tâches ni parties molles
- 1 cuillère à café de sel fin
- 2 belles gousses d'ail pelées et coupées en 4
- Les feuilles d'une branchette d'origan ou de l'origan séché
- 1 cuillère à soupe de graines de sésame (pas mis)
- 50cl d'eau non chlorée
- 10g de gros sel gris de mer
- Huile d'olive de bonne qualité

Fermentation: 7 jours à température ambiante puis au moins 7 jours entre 15°C et 25°C
Prêt à consommer: Après 2 semaines
Conservation: 1 an minimum, même à température ambiante

Peler les aubergines. Les couper en tranches puis en demi-lunes. Les mettre dans une passoire. Saupoudrer de sel fin et laisserr dégorger jusqu'à ce qu'elles commencent à transpier (une heure environ).

Pendant ce temps, préparer la saumure en faisant dissoudre les 10g de gros sel dans l'eau froide.

Presser les aubergines par petites quantités dans vos mains pour éliminer l'humidité, ce qui va aussi enlever l'amertume. Les tasser dans le bocal en ajoutant au fur et à mesure ail et origan (et éventuellement sésame). Verser la saumure jusqu'à recouvrir les aubergines. Fermer hermétiquement. Laisser fermenter à température ambiante. Elles sont bonnes à manger environ 2 semaines après (mais on peut les garder plus longtemps).

Aprè les 2 semaines de fermentation, ouvrir le bocal. Incliner le bocal avec le couvercle entrouvert pour vider complètement la saumure. Remplacer la saumure par de l'huile d'olive.

A ce stade, on peut  refermer le bocal et conserver les aubergines encore plusieurs mois. Elles seront confites dans l'huile. On peut aussi faire son caviar tout de suite en mixant le contenu du bocal jusqu'à obtenir une consistance bien homogène (Mon gros mixeur a eu un peu de mal car j'avais une petite quantité et je n'ai pas mis énormément d'huile non plus, donc il n'était pas tout à fait réduit en purée).

Le caviar d'aubergine, remis dans un bocal propre et refermé se gardera encore plusieurs mois au réfrigérateur.

Caviar aubergine fermenté2

Caviar aubergine fermenté3

Une autre recette de caviar d'aubergine à découvrir ici:

Caviar aubergine

Posté par Virginie92 à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

16 mars 2017

P'tites gaufres au thon

Une p'tite idée dénichée dans un livre de la bibliothèque: Le thon, c'est bon! de Philippe Conticini. J'ai réalisé ces p'tites gaufres sucrées/salées pour un apéro dinatoire. Ici, le vendredi soir c'est apéro canapé et pas question de passer à côté. C'est souvent l'occasion de recycler les restes du réfrigérateur et de croquer des p'tits légumes. Pendant les vacances, j'avais un peu plus de temps et mon choix s'est porté sur ces p'tites gaufres à présenter entières ou en petits carrés. Avec des gaufres au thon et une tartinade au thon, j'ai réussi à séduire mes deux hommes qui ne sont pourtant pas fans de ce poisson. Ces gaufres ont un p'tit goût sucré surprenant et très intéressant.

Gaufres thon

P'tites gaufres au thon:
(Pour 3 personnes)
- 140g de thon à l'huile d'olive égoutté
- 85g de beurre mou
- 50g de sucre cassonade (40g ici)
- 150g de farine
- 1 oeuf entier
- 7cl d'eau
- 5cl de lait
- 2 pincée de fleur de sel
- Poivre

Fouetter le beurre et le sucre pendant 1 minute. Ajouter le thon bien émietté, l'oeuf, le lait, la farine et l'eau. Saler, poivrer.

Bien chauffer l'appareil à gaufres avant cuisson pour obtenir des gaufres bien croustillantes. Attendre que les gaufres soient bien dorées.

Pour la tarinade, j'ai mélangé un fromage blanc allégé avec une boîte de thon, des herbes (ciboulette et persil) , de l'échalote coupée très finement, du sel, du poivre, de la moutarde et un filet de vinaigre balsamique.

Gaufres thon1

Posté par Virginie92 à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2017

P'tits choux pralinés et feuillantine

Juste après l'anniversaire de ma maman, il y a celui de mon papa. On oublie les pommes et la nougatine et, au pays de la gourmandise, on prend la route direction praliné. On est presque dans le Paris-Brest que j'adore mais j'ai rajouté une feuillantine chocolat/praliné pour apporter une p'tite touche croustillante. Tout le monde a aimé et même P'tit loup en a mangé (Waouh...)! Quel plaisir de le voir se régaler avec une pâtisserie à s'en lécher les doigts... Les parts étaient imposantes mais, après s'être coupé un petit morceau, tout le monde en a repris. Il reste un peu de choux et de crème qui vont faire le bonheur de gourmands aujourd'hui, c'est certain!

Choux pralinés2

P'tits choux pralinés et feuillantine:
(Pour 5/6 personnes)

Pour la pâte à choux:
- 250g d'eau
- 100g de beurre
- 10g de sucre
- 1 pincée de sel
- 200g de farine
- 6 oeufs
- 50g d'amandes effilées

Pour la crème pralinée:
- 50cl de lait
- 60g de farine
- 100g de sucre
- 2 oeufs
- 125g de praliné
- 220g de beuure pommade

 Feuillantine praliné:
- 50g de praliné
- 30g de chocolat noir
- 35g de crêpes dentelles

La crème praliné:
(J'ai préparé la crème pâtissière la veille)

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et le oeufs. Porter le lait à ébullition. Verser le lait chaud dans la saladier. Mélanger au fouet puis reverser el mélange dans la casserole. Faire cuire à feu vif sans cesser de remuer jusqu'à ce que la crème épaississe. Débarraser dans un saladier froid. Filmer au contact et réserver au frais (une nuit pour moi).

Quand les choux sont cuits, on monte la crème praliné.

Dans la cuve du robot, mettre le beurre pommade et le praliné. Mélanger bien au fouet puis ajouter la crème pâtissière. Laisser monter 5 minutes puis placer dans une poche à douille. Réserver à température ambiante.

Pâte à choux:

Réserver les plaques à pâtisserie au frais. Dans une casserole, mettre l'eau, le beurre, le sucre et le sel. Porter à ébullition. Ajouter la farine hors du feu et remuer jusqu'à ce que l'appareil ne colle plus à la casserole. Dans la cuve du robot, mettre le mélange précédent puis à l'aide du batteur plat (la feuille), ajouter les oeufs, un à un. Disposer l'appareil dans une poche à douille et former les choux sur les plaques froides: 4 petits tas très proches en ligne.

Préchauffer le four à 220°C (200°C pour mon four).

Casser le 6ème oeuf dans un ramequin. Badigeonner les choux. Ajouter les amandes effilées. Faire cuire les choux 15 minutes à 220°C puis 5 minutes à 200°C (15 minutes à 200°c pour moi puis 10 minutes à 180°C).

La feuillantine:

Faire fondre au micro-ondes (à faible puissane et en plusieurs fois) le chocolat coupé en petits morceaux et le praliné. Ajouter les crêpes dentelles émiettées. Etaler entre 2 feuilles de papier sulfurisé pour obtenir une forme rectangulaire.

Dressage:

On coupe les lignes de choux en 2 (avec un couteau à dents c'est mieux). On garnit de crème. On dépose un rectangle de feuillantine et on remet un peu de crème avant de disposer le dessus du chou.

Choux pralinés

 Choux pralinés1

Choux pralinés3

Jonquilles bois

Jonquilles bois 2

Posté par Virginie92 à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mars 2017

P'tit gâteau de pommes, nougatine et chantilly à la cacahuète

Départ pour le pays de la gourmandise avec ce p'tit gâteau individuel qui est une pure merveille! Je l'ai réalisé pour l'anniversaire de ma maman qui aime la nougatine. L'association des trois éléments est une tuerie!

J'ai déniché la recette sur le blog Assiettes gourmandes et je l'ai adaptée à ma sauce. J'ai préféré faire une chantillty de cacahuètes à la place d'un espuma et j'ai adoré!
Malheureusement, par manque de temps, j'ai commencé la cuisson des pommes la veille et j'ai dû la poursuivre le matin, ce qui fait que mes pommes du dessus et sur les côtés ont un peu séché (elles étaient aussi coupées trop épaisses car je n'ai pas pu utiliser ma mandoline à cause de mon éplucheur à pommes qui fait des rondelles lui-même). Je vous conseille donc de suivre la cuisson décrite ci-dessous. J'ai doublé les doses de pommes et de nougatine et j'ai fait des grosses parts... mais qui ont disparu très vite malgré tout.

 Pommes nougatine cacahuètes

P'tit gâteau de pommes, nougatine et chantilly à la cacahuète:
(Pour 4 à 6 personnes selon la taille des gâteaux, ici gabarit de 12x5,5cm pour la nougatine mais on obtient des grosses parts)

Gâteau de pommes:
- 2 kg de pommes, variété Golden
- 150g de sucre
- 1 citron

Nougatine:
- 240g de fondant
- 80g de sirop de glucose
- 80g de graines de sésame

Chantilly:
- 20cl de crème liquide entière froide
- 2 cuillères à soupe rases de beurre de cacahuètes
- 30g de sucre

Gâteau de pommes:
Peler les pommes et les émincer très finement avec une mandoline. Disposer les tranches de pommes dans un cadre (moule carré à fond amovible pour moi) en saupoudrant les différentes couches avec un peu de sucre.

Terminer en versant le jus de citron mélangé à son zeste (je n'ai pas mis le zeste). Tasser l'ensemble et enfourner à 80°C pendant 7 heures (120°c pendant 5 heures ici).
J'ai replié le carré de pommes obtenu à la fin de la cuisson pour obtenir un rectangle avec une bonne épaisseur car les pommes fondent beaucoup à la cuisson).

Nougatine:
Faire fondre le fondant et le glucose à feu doux. Laisser caraméliser jusqu'à obtenir une couleur dorée. Etaler les graines de sésame sur une plaque et faire torréfier 10 minutes au four à 150°C (ou à la poêle). Ajouter les graines de sésame eu caramel. Mélnager et verser aussitôt sur une feuille de papier cuisson. Recouvrir d'une autre feuille de papier cuisson et étaler rapidement au rouleau pour obtenir une couche de nougatine très fine.

Lorsque la masse devient impossible à travailler, remettre au four et étaler à nouveau au rouleau. Lorsque la nougatine est assez fine, découper des rectangles au couteau.

Chantilly à la cacahuète:
Placer les fouets du batteur et le bol du robot (ou le saladier) au réfrigérateur. Verser la crème froide et monter au fouet. Ajouter le sucre et fouetter encore un peu. Ajouter enfin le beurre de cacahuètes et incorporer délicatement à la spatule (surtout pas au fouet. J'ai testé et tout est retombé).

Dressage:
Découper des parts rectangulaires du gâteau de pommes. Placer sur une assiette de service. Ajuster un rectangle de nougatine de chaque côté. Déposer un peu de chantilly sur le dessus.

Pommes nougatine cacahuètes2

Pommes nougatine cacahuètes3

Posté par Virginie92 à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


04 mars 2017

P'tites farfalles roses à la betterave

Les voilà les p'tites pâtes roses! J'avais tellement envie de jouer avec mon nouveau joujou que j'ai vite trouvé une autre recette à tester. J'ai déniché cette recette chez Marie-Laure du blog Ôdélices. Je vous avoue qu'elles n'étaient pas toutes aussi jolies au début car il faut prendre le coup de main mais on y arrive. On a aussi testé les spaghetti à la betterave. La saveur est douce (les ennemis de la betterave devraient aimer) et quand c'est fait maison, c'est tellement bon...

Farfalles roses1

P'tites farfalles roses à la betterave:
(Pour 2/3 personnes)
- 2 oeufs
- 75g de betterave cuite
- 1 bonne pincée de sel
- 200g de farine
- Huile d'olive
- Poivre

Préparer la pâte:

Mixer finement les oeufs avec la betterave et le sel.

Mettre la farine dans un saladier. Verser le mélange oeufs/betterave au centre et bien mélanger pour obtenir une pâte homogène et non collante (J'ai ajouté de la farine).

Entourer la pâte d'un film plastique et laisser reposer 1 heure au réfrigérateur.

Partager la boule en 4 morceaux.

Prendre le premier et le passer dans la machine à pâte (cran 0) pour l'aplanir. Plier la pâte en 2, la fariner légèrement et repasser-la plusieurs fois. La pasesr ensuite au cran 1, puis 2... jusqu'à 5 pour l'affiner.

Découper des cercles de pâte à l'aide d'un emporte-pièce de 5cm de diamètre (6 pour moi). Pincer les cercles pour former des farfalles. Réserver les pâtes fraîches sur un torchon propre (ou une plaque recouverte de papier sulfurisé).

Répéter l'opération avec les 3 autres morceaux de pâte.

Cuisson:

Faire chauffer une grande casserole d'eau salée. Ajouter un filet d'huile d'olive. Plonger les farfalles dans l'eau bouillante. Laisser cuire 2 minutes environ jusqu'à ce que les farfalles remontent à la surface. Egoutter et servir avec un morceau de beurre ou un filet d'huile d'olive, un peu de sel et de poivre.

Farfalles roses

Farfalles roses2

Farfalles roses3

Posté par Virginie92 à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

28 février 2017

P'tits beignets au four au beurre de pommes/framboises

Après la Chandeleur, voici venu le tour de Mardi Gras avec, cette année, une fournée de p'tits beignets au four. C'est différent mais c'est aussi plus sain et plus digeste. Et pour quand même ajouter une p'tite touche de gourmandise, c'est chez Dorian que je suis allée chercher un beurre gourmand pommes/framboises à tartiner ou à glisser à l'intérieur avec une poche à douille. Et j'ai trouvé la recette des p'tits beignets light sur le blog Dans la cuisine d'Audinette. Pour un goûter gourmand, c'est parfait!

Beignets pommes1

P'tits beignets au four au beurre de pommes/framboises:
Pâte à beignets (Pour 11/12 beignets environ):
- 320g de farine
- 14g de levure fraîche ou 5g de levure sèche
- 150ml de lait (+un peu pour la dorure)
- 20g de beurre
- 60g de sucre en poudre
- 1 oeuf
- 1/2 cuillère à café de sel
- 50g de cassonade (sucre glace pour moi)

Mettre le lait, le sucre et le beurre à tiédir dans une casserole.

Dans le bol du robot, placer la farine et émietter la levure par-dessus. Verser le lait, ajouter l'oeuf et pétrir 5 minutes avec le crochet. Ajouter le sel et pétrir à nouveau 5 minutes. La pâte doit se détacher des parois et ne pas être trop collante (J'ai ajouté un peu de farine).

Former une boule et la déposer dans un saladier propre et fariné. Recouvrir avec un torchon. Laisser lever une heure à l'abri des courants d'air. La pâte doit doubler de volume.

Dégazer la pâte et l'étaler sur une épaisseur d'environ 1,5cm. A l'aide d'un emporte-pièce rond de 8 cm de diamètre ou d'un verre, découper des disques de pâte.

Déposer les beignets au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser lever à nouveau pendant 45 minutes environ.

Préchauffer le four à 180°C.

Badigeonner le dessus des beignets avec un peu de lait.

Enfourner et cuire 8 minutes à 180°C.

A la sortie du four tremper rapidement les beignets dans de l'eau tiède et les rouler dans la casonnade ou saupoudrer de sucre glace.

A l'aide d'une poche à douille (petite douille), on peut fourrer les beignets ou les couper en 2 et les tartiner de confiture.

Beurre pommes

Beurre de pommes et framboises:
(Pour 1 pot)
- 3 belles pommes
- 60g de beurre
- 10cl de sirop d'érable
- 1 cuillère à soupe de sucre d'érable en poudre (ou sucre roux)
- 2 cuillère à soupe de jus de citron
- 1/2 gousse de vanille (vanille en poudre ici)
- 6 grosses framboises (1 dizaines de framboises surgelées pour moi)

Peler les pommes et les couper en petits morceaux. Les arroser rapidement de jus de citron.

Verser ensuite dans une casserole les morceaux de pommes, le beurre en morceaux, le sucre, le sirop d'érable et les graines de vanille. Porter à ébullition et laisser blobloter à feu doux pendant 35 à 40 minutes en remuant souvent. 10 minutes avant la fin de la cuisson, mettre les framboises dans une passoire au-dessus de la casserole et bien les écraser à l'aide d'une cuillère pour récupérer la pulpe sans les grains. Poursuivre la cuisson de 5 à 10 minutes (Il doit rester très peu de liquide).

Retirer du feu et mixer à l'aide d'un mixeur plongeant. Mettre en pot.

Beignets pommes four

Beignets four pommes

24 février 2017

P'tite recette de base pour pâtes maison

Pour mon anniversaire, je me suis fait un p'tit plaisir en m'offrant cette magnifique machine à pâtes! On a profité des vacances avec P'tit loup pour faire de nombreux essais et on s'est encore régalé hier soir. Ce n'est pas si compliqué que ça finalement. Il faut juste un peu de temps mais la pâte ne demande pas de temps de repos, alors, on peut se faire un p'tit plaisir au dernier moment ou presque (et puis avec la cuisson minute, on récupère le temps perdu). P'tit loup a bien le coup de main et il passe presque la pâte tout seul maintenant. On a testé les pâtes roses, mais chut..., ça c'est pour la prochaine fois.

Pâtes maison

P'tite recette de base pour pâtes maison:
(Pour 6 personnes)
- 500g de farine de blé
- 5 oeufs entiers (température ambiante)
- Eau

Préparation de la pâte:

Battre les oeufs à la fourchette dans un bol avec un filet d'eau.
Dans un saladier, verser la farine et le mélange oeufs/eau au centre.  Mélanger à la main. Ne pas ajouter de sel.

Travailler la pâte à la main. Ajouter de l'eau si elle est trop sèche et de la farine si elle colle. Déposer la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et contoinuer à travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle soit homgène et plus collante.

Séparer la pâte en 4 morceaux.

Utilisation de la machine à pâtes:

Placer le régulateur de la machine à pâtes sur 0. Placer un morceau de pâte à travers les rouleaux. Enfariner légèrement les 2 côtés de la pâte obtenue, la plier en 2 puis la repasser à travers les rouleaux. recommencer l'opération 5/6 fois puis passer la régulateur sur la position 1. Passer la pâte en une seule fois. Passer ensuite au numéro 2 (une seule fois), puis 3, puis 4, et enfin 5 (ou plus selon l'épaisseur souhaitée. 7, c'est pas mal finalement!).

Couper ensuite la pâte dans les rouleaux à découper (ou à la main selon la forme désirée).

On peut utiliser le séchoir à pâtes pour les faire sécher ou pour les déposer en attendant de terminer la découpe de toute la pâte.

Cuisson: Faire bouillir un grand volume d'eau salée. 2 à 4 minutes de cuisson pour des pâtes fraîches et 4 à 6 minutes pour des pâtes sèches.

Machine pâtes

Pâtes maison2

Pâtes maison3

Pâtes maison4

Posté par Virginie92 à 08:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

20 février 2017

P'tites fleischschnacka (roulades de viande aux restes de pot-au-feu)

Une jolie découverte pour moi cette p'tite recette alsacienne avec des restes de viande de pot-au-feu! Cette viande est un peu sèche et on cherche souvent à la sublimer en la cuisinant de multiples façons: hachis parmentier, boulettes... J'ai profité de mes vacances pour façonner ces p'tits escargots que l'on fait dorer avant de les cuire dans le bouillon du pot-au-feu. On les déguste habituellement avec du bouillon mais il ne m'en restait plus assez, alors on les a simplement dégustés comme ça avec une p'tite salade. Une merveille! Je ne suis pas prête à glisser ce mot dans une dictée mais dans mon assiette, j'en redemande!

J'ai déniché cette jolie recette sur le blog Je vais vous cuisiner.

fleischschnacka

P'tites fleischschnacka (roulades de viande aux restes de pot-au-feu):
(Pour une quinzaine de fleischnaka)

Farce:
- 250g de restes de viande de pot-au-feu
- 100g de mélange de légumes cuits (carottes, navets, poireaux...)
- 1 gros oignon ciselé
- 15g de beurre
- 1 cuillère à soupe de persil haché
- 2 cuillères à soupe de bouillon
- Sel, poivre

Pâte à nouilles:
- 200g de farine
- 2 oeufs
- 1 pincée de sel
- 1 à 2 cuillères à soupe d'eau

Cuisson:
- 25g de beurre
- 1 cuillère à soupe d'huile neutre
- 1 litre de bouillon de pot-au-feu

Préparer la pâte à nouilles:

Mélanger la farine, les oeufs, le sel et l'eau (déjà une cuillère) et malaxer de manière à former une pâte bien ferme et sèche (elle ne doit pas coller).

Abaisser au rouleau à pâtisserie sur un plan de travail farine pour obtenir un carré de 30x30cm. Poser le carré sur une feuille de papier sulfurisé et laisser sécher 30 minutes.

Préparer la farce:

Faire fondre le beurre dans une poêle et y faire suer les oignons en ajoutant une pincée de sel pendant quelques minutes.

Passer la viande et les légumes au hachoir. Mélanger le hachis avec les oignons, 2 cuillères à soupe de bouillon et 2 cuillères à soupe de persil haché. Goûter et rectifier l'assaisonnement si besoin.

Montage:

Etaler la farce sur la pâte en prenant soin de laisser 2cm sur les bords. Former un rouleau en serrant bien. Souder en passant un peu d'eau au doigt sur le bord qui vient fermer le boudin. Rouler délicatement le boudin sur le plan de travail fariné pour lui donner une forme bien ronde.

Découper des tranches de 1,5cm d'épaisseur en viron. Réserver sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Cuisson:
Passer le bouillon pour le débarrasser de ses impuretés. Dans une cocotte ou une sauteuse, faire chauffer l'huile et le beurre. Faire dorer les fleischschnacka sur chaque face. Ajouter le bouillon, couvrir puis laisser mijoter 15 à 20 minutes. Avant de servir, filtrer à nouveau le bouillon. Déposer 3 fleischschnacka dans une assiette creuse et arroser de bouillon bien chaud. Parsemer de persil ciselé.

 fleischschnacka1

fleischschnacka2

Posté par Virginie92 à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 février 2017

P'tites tartelettes aux pralines roses

Allez, on oublie le cake pouf, pouf, et on se prépare des p'tites tartelettes à la praline rose. P'tit mari a adoré. Moi, je suis moins fan car je ne suis pas trop sucre mais P'tit loup a bien aimé lui aussi. La recette est tirée du livre: Carnet de recettes pour deux d'une femme amoureuse de Joëlle Mignot (gagné il y a quelques années lors d'un concours).

Tartelettes pralines

P'tites tartelettes aux pralines roses:
(Pour 2/3 tartelettes selon leur taille)

Pâte:
- 100g de farine + un peu pour saupoudrer
- 50g de beurre ramolli
- 30g de sucre
- 1 pincée de sel

Garniture:
- 100g de pralines roses
- 10cl de crème liquide
- Quelques pistaches (pas mis)
- Quelques amandes effilées

Couper le beurre en petits morceaux. Mélanger la farine, le sucre et le sel dans un saladier. Creuser un puits et ajouter le beurre ramolli. Travailler cette pâte légèrement di bout des doigts pour bien incorporer le beurre à la farine. Verser un petit verre d'eau et former une boule sans trop travailler la pâte. Filmer la pâte et la réserver une heure à température ambiante.

Etaler la pâte sur un plan de travail fariné. Placer la pâte dans les moules ou dans des petits cercles à pâtisserie.

Placer au réfrigérateur pendant 1 heure.

Préchauffer le four à 180°C.

Enfourner les fonds de tarte et laisser cuire à blanc pendant 15 minutes.

Pendant ce temps, concasser grossièrement les pralines. Mélanger les pralines concassées avec la crème liquide puis verser le mélange sur les fonds de tarte. Ajouter quelques amandes effilées (et pistaches)

Augmenter la température du four à 200°C (toujours 180°C pour moi). Enfourner les tartelettes et laisser cuire 20 minutes de plus.

 Tartelettes pralines1

Posté par Virginie92 à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

14 février 2017

P'tit cake surprise coeur

Cette p'tite recette est tirée de mes archives car je n'ai pas succombé sous son charme. J'aurais dû la supprimer mais j'aimais la photo alors je la partage avec vous en cette Saint Valentin. J'ai dû louper la cuisson, je ne sais pas, mais je ne garde pas un grand souvenir de ce cake pourtant plutôt joli réalisé l'année dernière. J'étais contente d'avoir réussi mes p'tits coeurs mais la pâte était tassée, pouf, pouf, bref... pas géniale. En plus, c'est une bombe calorique. Pas beaucoup d'arguments positifs pour ce p'tit cake donc. Je vote contre. La recette est tirée du magazine Prima (mai 2015).
Bonne Saint Valentin!

Cake coeur

P'tit cake surprise coeur:
(Pour 6/8 personnes)
- 400g de sucre (300g ici)
- 400g de beurre à température ambiante
- 8 oeufs tempérés
- 450g de farine
- Colorant alimentaire (en poudre ici)

Glaçage:
- 100g de sucre glace
- le jus d'un demi citron

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger le beurre et le sucre dans le bol d'un robot jusqu'à l'obtention d'une consistance crémeuse. Ajouter les oeufs un à un puis la farine en fine pluie.

Verser la moitié de la pâte dans un saladier. Ajouter un peu de colorant. Garnir un moule à cake beurré et fariné. Enfourner pour 50 minutes. Démouler sur une grille et laisser refroidir. Couper le cake en tranches de 1,5cm environ. A l'aide d'un emporte-pièce, détailler des petits coeurs. Réserver ces coeurs 15 minutes au congélateur.

Laver le moule. Beurrer et fariner à nouveau. Tapisser avec le tiers de la pâte restante. Planter les coeurs dedans collés les uns derrière les autres. Verser le reste de pâte dessus. Enfourner pour 1 heure. Laisser refroidir et démouler délicatement sur une grille.

Glaçage:
Mélanger le sucre glace et le jus de citron. Verser sur le gâteau.

Cake coeur2

Posté par Virginie92 à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

12 février 2017

P'tit fantastik café/chocolat

Pour mon anniversaire, j'avais envie d'un p'tit gâteau au café. Le fantastik de Christophe Michalak est vraiment simple à réaliser et ça me convenait parfaitement. Malheureusement, j'ai été un peu prise par le temps et mon crémeux au chocolat n'a pas eu le temps de prendre (J'aurais dû le réaliser la veille). Au moment du dressage, c'était... comment dire?... un peu compliqué. En plus, ma tuile a eu un p'tit peu chaud au four (et pourtant je le connais mon four, je savais qu'il fallait que je baisse la température). Bref, mon fantastik était loin d'être parfait mais bon, on s'est quand même resservi, c'est déjà ça.

Fantastik café chocolat

P'tit fantastik café/chocolat:
(Pour un cercle à pâtisserie de 20cm de diamètre)

Crémeux au chocolat:
- 200g de lait entier
- 200g de mascarpone
- 80g de jaune d'oeuf
- 40g de sucre en poudre
- 155g de chocolat noir 66%
- 5g de café soluble

Croustillant:
(Remarque: Les doses du croustillant n'étaient pas données alors ce sont les miennes)
- un morceau de cake au citron (J'ai mis 1/2 tranche de gâteau au chocolat)
- 6 crêpes dentelles
- 12 noisettes grillées concassées
- 200g de Gianduja
- 2 palets bretons
- 1 citron jaune (zeste)

Tuile café et noix:
- 130g de sucre en poudre
- 2g de pectine NH (pas indispensable)
- 110g de beurre doux
- 45g de glucose
- 8g d'eau
- 140g de noix de pécan
- 15g de café soluble

Réalisation:

Crémeux chocolat:

Placer un plat au réfrigérateur.

Mettre le lait, le café soluble et le mascarpone à bouullir dans une casserole. Mélanger les jaunes avec le sucre. Verser moitié du mélange chaud sur les oeufs sans arrêter de mélanger. Reverser dans la casserole. Recuire en mélangeant pour atteindre 83°C.

Dans le bol d'un mixeur, déposer le chocolat cassé en morceaux. Verser le lait au café et mixer.

Débarrasser dans le plat refroidi. Filmer au contact et mettre au frais.

Tuile:

Préchauffer le four à 210°C.

Dans une casserole, mélanger la pectine (pas mis), l'eau, le sucre, le glucose et le beurre. Porter à ébullition. Concasser les noix de pécan (dans un sac de congélation, c'est pratique). Ajouter le café soluble et les noix de pécan dans la casserole. Mélanger et débarrasser sur une plaque avec une feuille de silicone (ou papier sulfurisé). Etaler.

Enfourner à 210°C en four sans ventilation (180°C pour moi) jusqu'à ce que la tuile prenne une teinte caramel (une douzaine de minutes). Débarrasser sur une plque froide et refroidir rapidement.

Croustillant:

Faire fondre doucement le gianduja coupé en morceaux dans une casserole. Remuer avec une cuillère en bois. Hors du feu, ajouter une pincée de fleur de sel, les crêpes dentelles écrasées, les noisettes concassées, les palets bretons écrasés à la main et le gâteau émietté. Ajouter le zeste d'un citron jaune. Bien mélanger jusqu'à ce que le mélange soit homogène.

Poser un cercle ou un cadre à pâtisserie sur un plat. Etaler la préparation à base de gianduja. Réserver au frais.

Dressage:

Quand la crème au chocolat est bien froide, la mettre dans une poche à douille. Passer une lame autour du cercle et le retirer délicatement. Dresser le crémeux en petites pointes. Récupérer la tuile aux noix de pécan. La couper en morceaux et placer les morceaux sur le gâteau. On peut ajouter un peu de zeste de citron sur le dessus.

Fantastik café chocolat2

Posté par Virginie92 à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,