3 ans...

3 ans que j'ai cliqué sur "Poster et publier" et que j'ai basculé dans un autre monde.
3 ans que je pèse mes ingrédients alors qu'avant je cuisinais sans rien mesurer.
3 ans que je griffonne des notes en préparant mes plats comme un chimiste en pleine recherche.
P_te___sucre_g_teau
3 ans que j'imprime des recettes qui s'empilent près de l'ordinateur.
3 ans que mon p'tit mari attend seul devant ses couverts pendant que je crie de la cuisine: "C'est bientôt prêt, je prends encore une photo et j'arrive..."
3 ans que mon appareil photo accumule les grains de farine, de sucre et traces de doigts.
3 ans que l'ordinateur, lui, accumule les photos de nourriture sans prendre un gramme contrairement à moi.
3 ans que je fais de bien belles rencontres qui ne restent pas toujours dans le domaine du virtuel.
3 ans que je papote avec des personnes de toute la France et du bout du monde et que je trouve parfois de bien jolies surprises dans ma boîte aux lettres.

3 ans déjà... et encore tant de belles choses à découvrir!

Il me fallait bien un p'tit défi pour clore ce chapitre et préparer le suivant. Après les éclairs au café de l'an passé, j'ai choisi de m'essayer à la pâte à sucre. Clélia m'a apporté son soutien moral pendant cette aventure car après pas mal de recherches, de lecture d'articles et de visionnage de vidéos, je me suis dit que j'aurais peut-être dû attendre les 4 ans du blog pour la pâte à sucre. J'ai quand même simplifié une étape en achetant ma pâte à sucre toute prête mais il me fallait bien 1 journée de vacances et un p'tit grain de folie pour préparer et décorer ce p'tit gros gâteau.
Par contre, à force de voir des quantités démentes de crème, de beurre et de sucre, j'ai fait une overdose de calories avant même de commencer le gâteau. Du coup, j'ai décidé de fourrer mon gâteau au fromage blanc et d'alléger un peu la note ce qui m'a permis d'y goûter avec plus de plaisir et de ne pas le trouver écœurant. La génoise est certes un peu sèche mais avec la p'tite couche de crème au beurre, la p'tite couche de pâte à sucre et le fromage emprisonné dans le chocolat, le gâteau m'a semblé bien bon avec un p'tit café après tant d'efforts.

P_te___sucre_g_teau2

P'tit gâteau au chocolat décoré en pâte à sucre:
(Pour 8/10 personnes)

Génoises (dose pour 2 gâteaux de 26cm de diamètre):
Source:
Meilleur du chef
Remarques
: J'ai fait mes génoises la veille. J'ai d'abord fait une génoise puis la deuxième pendant que la première cuisait.

- 8 œufs
- 250g de sucre semoule
- 125g de maïzena
- 125g de farine
- 40g de cacao non sucré

Préchauffer le four à 200°C.
Au bain-marie, fouetter au batteur électrique les œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et triple de volume (La température doit avoisiner les 40°C. Personnellement, je n'ai pas de thermomètre pour vérifier). Retirer du bain-marie et battre jusqu'à complet refroidissement.
Dans un bol, mélanger la farine, la maïzena et le cacao. Tamiser ces poudres au-dessus du saladier contenant le mélange œufs/sucre. Mélanger très délicatement à la spatule.
Verser dans un moule beurré et fariné.
Enfourner pour 10 minutes à 200°C puis encore 20 minutes à 180°C.
Laisser refroidir sur une grille.

Crème au beurre au café:
(Pour couvrir le gâteau et les bords. En préparer plus si l'on souhaite fourrer le gâteau avec cette crème. Elle sert à maintenir la pâte à sucre. Il ne faut pas une base humide qui détremperait la pâte à sucre)

- 130g de beurre mou
- 280g de sucre glace
- 1 cuillère à café d'extrait naturel de café

Mettre le beurre bien mou dans un saladier. Battre à petite vitesse au batteur électrique (ou au robot) en ajoutant petit à petit le sucre glace. Quand le mélange est homogène, ajouter l'extrait naturel de café et battre encore quelques minutes.

Préparation pour fourrer le gâteau :
- 200g de fromage blanc à 20% de matière grasse
- 1 cuillère à soupe de sucre en poudre

Remarque: On peut également fourrer le gâteau avec la crème au beurre utilisée pour recouvrir le gâteau, une crème à base de fruits ou de la confiture.

G_teau_p_te___sucre_montage

Montage:
Je ne l'ai pas fait mais j'aurais dû couper chaque génoise en 2 pour avoir 3 couches de fromage blanc et un gâteau moins sec au final.
Enlever délicatement le dessus des génoises pour qu'elles soient bien planes.
Déposer la première génoise sur une assiette de la taille de la génoise (C'est plus facile pour recouvrir le gâteau de pâte à sucre ensuite). Recouvrir avec le fromage blanc sucré sans trop en mettre sur les bords.
Déposer la deuxième génoise (Je l'ai mise à l'envers pour que le dessus du gâteau soit bien plat).
Recouvrir le gâteau de crème au beurre avec une spatule et bien lisser la surface et les bords.

Décoration:
- 750g à 1kg de pâte à sucre selon les décors souhaités
- Colorants liquides (ici vert, rouge, jaune et bleu. Prévoir des gants)
- Sucre glace


Préparer un plan de travail propre et le recouvrir de sucre glace (Ne pas hésiter car j'ai dû étaler ma pâte 2 fois. Elle avait collé au plan de travail la première fois).
Si on veut une base de couleur, colorer environ 750g de pâte à sucre en mettant des gants jetables et en la travaillant jusqu'à ce que la couleur soit homogène (il y aura des chutes mais il faut avoir un rond de pâte plus grand que le gâteau pour le recouvrir sans difficultés).
Etaler la pâte au rouleau à pâtisserie en mettant un peu de sucre glace sur le rouleau. Quand la surface est bien supérieure au diamètre du gâteau, soulever la pâte délicatement et recouvrir le gâteau (Pas évident de la soulever sans la déchirer). Lisser et découper ce qui dépasse (J'ai posé la petite assiette sur un bol ce qui m'a aidé à découper plus facilement la base). Emballer la pâte restante dans du film alimentaire.
Colorer plusieurs petites boules de pâte à sucre avec les couleurs souhaitées et les emballer dans du film quand elles ne sont pas utilisées immédiatement (la pâte sèche rapidement). J'ai repris mes chutes et j'ai ajouté du colorant rouge pour obtenir une nuance plus foncée.
Former des fleurs ou autres décors souhaités et les coller avec un peu d'eau sur le gâteau.

Remarque: j'ai testé les colorants liquides et en poudre et finalement, j'ai préféré le colorant liquide.

P_te___sucre_g_teau3

P_te___sucre_g_teau5

P_te___sucre_g_teau4

P_te___sucre_g_teau6

J'ai utilisé des emporte-pièces pour les fleurs rondes et un pic en bois pour faire des empreintes sur les pétales ou les cœurs des fleurs. La grosse fleur blanche a été faite au couteau. Pour l'herbe, j'ai utilisé mon presse-ail mais ces petits morceaux sèchent beaucoup plus rapidement et deviennent cassants (C'est ce qui m'a pris le plus de temps).

P_te___sucre_g_teau7

P_te___sucre_g_teau8

P_te___sucre_g_teau9

Il est difficile de prendre le couteau et de couper la première part mais il faut bien se décider... Pour une première, je suis quand même assez satisfaite du résultat.

Allez..., c'est reparti pour une année!

Merci à celles et ceux qui passent faire un p'tit tour dans ma cuisine. Ce blog vit aussi grâce à vous et se nourrit de vos commentaires toujours appréciés.

P_te___sucre_g_teau12P_te___sucre_g_teau13