Pour mon Paris-Brest maison, j'ai réalisé mon propre praliné. Il s'agit de la recette de Philippe Conticini qui se trouve sur de nombreux blogs. J'ai un peu augmenté la dose pour être certaine de ne pas me louper et d'avoir de la marge. On obtient plus de praliné que nécessaire pour le Paris-Brest. D'après Mercotte, il se conserve plusieurs mois au réfrigérateur. Par contre, il vaut mieux ne pas tremper son doigt dedans car c'est addictif. P'tit loup s'est assis par terre pour lécher ce qui restait dans le mixeur. Trop, trop bon!

Praliné maison2

P'tit praliné maison:
(Pour 1 pot de 500g environ)
- 200g d'amandes entières
- 200g de noisettes entières
- 260g de sucre
- 80g d'eau

Préchauffer le four à 150°C. Etaler les amandes et les noisettes sur une plaque et les faire torréfier pendant 20 minutes.
Les sortir du four et les faire refroidir. Retirer un peu de la peau en les frottant les unes contre les autres.

Dans une casserole à fond épais, chauffer l'eau avec le sucre jusqu'à 116°C (il faut que le sirop fasse de grosses bulles. Je n'ai pas utilisé mon thermomètre). Ajouter les fruits secs refroidis. Cuire à feu doux-moyen pendant 1/4 d'heure environ en mélangeant continuellement avec une cuillère en bois. Il doit se former un caramel châtain autour des noisettes et des amandes (le sucre forme une sorte de sable dans un premier temps. On retire du feu, on continue à remuer puis on remet sur le feu pour le faire fondre et caraméliser).

Verser cette préparation sur une plaque couverte de papier cuisson et laisser refroidir.

Mixer le tout dans un bon mixeur en 3/4 fois avec de longues pauses (10 minutes environ) de manière à ne pas le faire surchauffer. Au début, le mélange s'effrite, puis forme une poudre avant de former une pâte liquide (grâce à l'huile contenue dans les fruits secs). C'est long mais il faut persévérer.

Praliné maison1