Cette année, j'ai eu peu de temps pour penser à Noêl et à la préparation des desserts. Samedi matin, j'ai cherché une recette de bûche pralinée et je suis tombée sur cette recette au Thermomix. Je n'en ai pas mais cela ne m'a pas posé de problèmes. Le point positif, c'est que l'on peut réaliser cette bûche la veille et qu'il n'y a qu'à la décorer le jour-même (ce qui est très rapide).
La bûche est excellente! Même P'tit Loup en a pris une tranche (waouhh!). Du coup, moi j'en ai pris 2 fois et je ne suis pas la seule...
Vous trouverez la recette au Thermomix sur le site Yummix: clic.

Bûche pralinée

P'tite bûche pralinée aux éclats de noisettes (Christophe Michalak):
(Pour 12 personnes)

Biscuit:
- 4 petits oeufs (180 à 200g)
- 60g de sucre
- 60g de farine tamisée
- 1/2 cuillère à soupe rase de levure chimique
- 2 cuillères à soupe d'huile de noisettes (d'arachides ici)
- 20g de miel liquide

Eclats de noisettes:
- 300g de noisettes
- 150g de sucre
- 15g de beurre demi-sel

Crème mousseline au praliné:
- 60 à 65g de jaune d'oeuf (jaunes de 4 petits oeufs)
- 250g de lait entier
- 20g de fécule de maïs
- 50g de sucre vanillé Thermomix (50g de sucre + 1/2 cuillère à café vanille en poudre ici)
- 1 pincée de sel
- 150g de beurre mou
- 200g de praliné

Préparer le biscuit:

Préchauffer le four à 180°C.

Mettre les jaunes d'oeufs et le sucre dans un saladier. Le placer sur un bain-marie et fouetter jusqu'à ce que le mélange blanchisse et triple de volume. Enlever du bain-marie. Continuer à fouetter jusqu'à ce que le mélange refroidisse. Ajouter progressivement la farine et la levure tamisées. Mélanger délicatement à la spatule. Ajouter enfin l'huile et le miel.

Répartir la pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faire cuire 10 minutes environ jusqu'à ce que le biscuit soit bien doré. Démouler chaud et laisser refroidir.

Noisettes caramélisées:
Faire torréfier les noisettes pendant 8 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

Dans une casserole à fond épais, faire cuire 150g de sucre avec 30g d'eau à 115°C (Si vous n'avez pas de thermomètre de cuisine, c'est le moment où le sirop commence à faire des bulles de plus en plus grosses).
Verser les noisettes dans le sirop et laisser caraméliser à feu moyen tout en remuant sans arrêt. Le sirop va cristalliser puis redevenir du caramel.

Ajouter 15g de beurre demi-sel et remuer pour bien enrober les noisettes.

Etaler les noisettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Réserver à température ambiante.

Crème mousseline au praliné:
Couper le beurre mou en morceaux et laisser ramollir à température ambiante.

Réaliser la crème pâtissière:
Faire chauffer à feu doux le lait.

Pendant ce temps, fouetter dans un saladier les jaunes d'oeufs avec le sucre. Ajouter la pincée de sel et la fécule de maïs. Verser la moitié du lait chaud et fouetter vigoureusement. Reverser ce mélange dans la casserole avec le reste de lait. Faire cuire à feu doux en mélangeant sans arrêt avec une cuillère en bois jusqu'à ce que la crème épaississe.
Verser dans un grand plat et filmer au contact pour éviter qu'une peau se forme. Laisser refroidir dans un endroit frais.

Pendant ce temps, concasser les noisettes grossièrement. On peut placer les noisettes dans un sac congélation et appuyer fortement avec un rouleau à pâtisserie (J'ai commencé comme ça mais ce n'était pas génial puis j'ai coupé les dernières noisettes entières en 2 au couteau).

Quand la crème pâtissière est refroidie, la placer dans le bol du robot (ou dan sun saladier) avec le beurre mou et le praliné.  Fouetter jusqu'à ce que le mélange soit homogène.

Montage:
Retirer la petite peau qui s'est formée sur le biscuit et couper les bords. Etaler 1/2cm de crème pralinée sur le biscuit refroidi. Recouvrir d'éclats de noisettes caramélisée (Conserver le restant dans une boîte hermétique).

Rouler délicatement. Emballer dans du film alimentaire puis réserver la nuit au réfrigérateur. Conserver le reste de crème mousseline au praliné dans un récipient hermétique.

Le lendemain: Etaler le restant de crème sur la bûche refroidie. Recouvrir d'éclats de noisettes. Saupoudrer de sucre glace (pas mis).

Bûche pralinée 2

Bûche pralinée 3