Aussitôt vue, aussitôt testée. J'ai vu cette recette de Louise Denisot sur Cuisine + et le mélange sel et herbes m'a beaucoup plu. La seule chose que l'on perd, c'est la peau croustillante de la volaille à la sortie du four de la cuisson traditionnelle. Mais, une fois de temps en temps, ce type de cuisson apporte elle aussi un p'tit plus: la viande est moelleuse et pas sèche du tout. La peau est légèrement salée et prend le parfum des herbes. Le coquelet a disparu en très peu de temps...

Coquelet croûte sel

P'tit coquelet en croûte de sel aux herbes:
- 1 coquelet
- 500 à 600g de sel gris de mer
- 1 botte de thym frais
- 1/2 bouquet de persil (surgelé ici)
- 1 petit citron confit au sel
- 1 gousse d'ail
- 1 blanc d'oeuf
- 1 petit suisse

Préchauffer le four à 210°C.

Couper le citron confit en brunoise et écraser l'ail au presse-ail. Mélanger avec le petit suisse. Saler (peu) et poivrer.

Réserver 3 branches de thym et de persil.

Verser le sel dans le robot. Ajouter le thym et le persil et mixer jusqu'à ce que le sel soit vert. Ajouter le blanc d'oeuf. Mixer à nouveau.

Garnir l'intérieur du coquelet avec le petit suisse au citron confit et les braches de thym et de persil réservées.

Tapisser un plat à four avec une couche de sel (pas tout le plat pour moi mais seulement une forme de la taille de la volaille car je manquais de sel). Déposer le coquelet et le recouvrir intégralement de sel.

Enfourner pour 40 minutes. Sortir du four. Laisser reposer 5 minutes et casser la croûte de sel. Découper le poulet.

Coquelet en croûte de sel

Coquelet en croûte de sel2

Coquelet croûte sel2